SHARON SHANNON
Sharon Shannon accordéon, violon – Alan Connor piano, chant, guitare



Sharon Shannon est l’une des musiciennes les plus attachantes d’Irlande. Jeune et dynamique, elle est considérée par beaucoup d’Irlandais comme la référence en matière de musique traditionnelle actuelle, ce qui lui a valu d’accéder rapidement au rang de star dans son pays. Virtuose de l’accordéon diatonique depuis son plus jeune âge, elle devient très vite une figure incontournable à travers des collaborations avec notamment les Waterboys et Kate Bush. Sharon Shannon a su diversifier son registre musical et ses choix de morceaux se révèlent, comme toujours, très éclectiques. Les airs écossais, irlandais et asturiens se mêlent à des sonorités plus contemporaines et peuvent même dériver vers un inattendu rap. Célébrant ces 21 années de tours depuis son premier album, Sharon nous emmène dans un voyage rétrospectif, rejointe sur scène par le multi-instrumentiste et chanteur Alan Connor. Une combinaison étincelante, avec l’accordéon déchirant de Sharon et le jeu électrique d’Alan qui procure une énergie et un son à la fois puissant et captivant.

 Dimanche 14 août | Concert-bal à partir de 21h | Salle des fêtes
Concert debout limité à 500 personnes

Carte blanche Christian MAES
Christian Maes accordéon diatonique – Janick Martin accordéon diatonique – Etienne Gruel percussions.



De nouveaux chemins pour le félin ! …En cette occasion le trio “Feule Caracal” (Christian Maes et Janick Martin aux  accordéons diatoniques, Etienne Gruel aux percussions) invite le duo Jacques di Donato (batterie, clarinette) & Nicolas Nageottes (clarinettes, doudouk) pour une création unique. “Feule Caracal” est la rencontre de deux styles bien racés de la scène trad/folk européenne. Le jeu, à la fois dynamique et sensible, de Christian Maes égrène des mélodies lointaines et intimes, autour d’airs sans terre fixe, des inspirations vagabondes venues d’Orient, trempées d’embruns corkiens, avec une folie balkanique et une profondeur morvandelle. Ces compositions sont alors triturées, harmonisées, et éclairées par l’accordéon de Janick Martin. Jouant entre polyrythmies et combinaisons harmoniques, il dévoile une palette de nuances. Le percussionniste Etienne Gruel, par ses dafs et zarbs, vient souligner le dialogue des accordéonistes. Jacques di Donato et Nicolas Nageotte rejoignent le trio avec leur univers pour installer une transe vrombissante et haletante. Ça rit, ça pleure et ça gronde. Ce sont des aventuriers repoussant les frontières, enragés et engagés.

A ne manquer sous aucun prétexte…

Samedi 13 août | Concert-bal à partir de 21h | Salle des fêtes
Concert debout limité à 500 personnes

LA FICELLE
Sylvain Quéré guitare – Loïc Etienne accordéons diatoniques – Marou Thin flûtes traversières, vielle à roue.



Ficelle (La) : féminin. Nom commun du langage courant désignant un genre de corde fine, un métro suisse, des vins primeurs de Saint-Pourçain ou encore une fête populaire des villages d’Auvergne. En musique, désigne un trio de musiciens prenant plaisir à jouer de jolis airs de musique à danser. Exemple : « Oh, il y a La Ficelle en bal ; chouette allons-y ! » Les musiciens partagent également d’autres formations comme Mister Klof, duo Quéré-Vuidart pour Sylvain ; Komred, Bougnat Sound, La Vielha, Duo Etienne, pour Loïc et le Bal de l’Ogre, Wooden Bird pour Marou.

Samedi 13 août | Concert-bal à partir de 21h | Salle des fêtes

LA CROIX FEUILLEE
Michel Nioulou vielle – Gilles Martin Vielle – Dominique Meunier cornemuses 16 & 23 pouces – Alain Mignot cornemuse 16 pouces, accordéon diatonique – Alain Reuge accordéon chromatique



La Croix Feuillée propose depuis près de 20 ans une musique à danser du Centre France : du Morvan au Limousin en passant par l’Auvergne et le Berry. Le répertoire est constitué de valses, bourrées, scottishs, mazurkas, polkas... alliant traditions et créations, en particulier de Michèle Chevrier.

Samedi 13 août | Concert-bal à partir de 21h | Salle des fêtes

DJAMPA
Meglena Sage-Euksuzian Violon, chant
Christophe Raillard Accordéon diatonique



Les mélodies tziganes s’associent à la musique irlandaise, québécoise, à Pablo de Sarasate, Jean-Sébastien Bach, ou bien encore à un chant arménien, un texte de Bernard Dimey, des compositions personnelles.
Meglena Sage-Euksuzian commence le violon à l’âge de 4 ans. Après vingt ans de formation classique dans différents conservatoires (Valence, Lyon, Paris), sa soif d’apprendre est sans limite... Elle élargit la pratique de son instrument vers d’autres horizons à travers les musiques irlandaises, québécoises, tziganes, arméniennes.
Christophe Raillard, musicien professionnel depuis une vingtaine d’années, découvre l’accordéon diatonique à l’âge de 8 ans. Dès son plus jeune âge, il joue dans les bals traditionnels du Morvan, sa région natale. De rencontres en découvertes, il est attiré par l’univers celtique, et plus particulièrement la musique irlandaise et québécoise. Musicien de scène avant tout, ses nombreuses formations vont lui permettre de multiplier les concerts, en France et ailleurs...
Les rencontres artistiques sont bien souvent pleines de hasard. Dans leur parcours professionnel respectif, il aura suffi d’un seul groupe en commun pour que les chemins de Meglena et de Christophe se croisent.
Alors, l’évidence s’est imposée à eux : créer Djampa pour mélanger et faire résonner tout ce qui les habite depuis si longtemps

Djampa, c’est le violon et l’accordéon diatonique qui se côtoient, se rejoignent, tracent des routes imaginaires, tantôt sur des musiques tziganes, québécoises, irlandaises...

Dimanche 14 août | Concert à 15h | Cinéma VOX

DUO LA VUELTA
Maxime Point bandonéon – Rémi Cortial guitare



L’idée de former un duo guitare/bandonéon germe en 2011 à la suite de la rencontre des deux musiciens dans l’orchestre de bal Roulotte Tango. Par la suite, les deux artistes ont commencé à explorer les possibilités du duo avec le Tango grâce aux arrangements de grands maîtres, comme le célèbre duo Leopoldo Federico & Roberto Grela, Julio Pane & Juanjo Dominguez et Rodolfo Mederos & Nicolas “el Colacho” Brizuela ; et ainsi s’éloigner du bal pour une musique de concert. La polyvalence des musiciens a permis aussi l’adjonction au répertoire d’une musique voisine : la musique brésilienne avec les styles de Rio (Choro, Samba) mais aussi du Nordeste (Forro, Frevo). C’est là où la nervosité et la mélancolie du bandonéon laisse sa place à la vivacité et la malice de l’accordéon. De leur expérience en spectacle avec des danseurs, Maxime et Rémi sont des musiciens avec une intense conscience scénique. Le duo la Vuelta a déjà de nombreux concerts à son actif depuis leur création : Brussels Tango Festival, Tarbes en Tango, Fête de la musique à St-Etienne, etc.

 Lundi 15 août | Concert 15h | Cinéma VOX

SOL CIRÉ
Aline Dumont accordéon diatonique, violon, chant
Simon Guillaumeau guitare, vielle à roue



La musique, voilà ce qui a réuni ces deux-là ! La musique, oui mais pas n’importe laquelle ! La musique de bal bien sûr ! Et l’élément le plus important dans un bal c’est le parquet ! Dans le cadre d’une tournée intercommunale en collaboration avec les Cireurs de Parquets Morvandiaux (sponsorisés par Carolin) ce duo endiablé vous propose donc de chausser vos patins et de venir faire briller le parquet de Luzy au son de scottishs swing, de mazurkas, de valses et de bourrées hautes en couleur !

 Dimanche 14 août | Concert-bal à partir de 21h  | Salle des fêtes

DUO RIVAUD-LACOUCHIE
Bal Limousin
Anne Rivaud accordéons diatoniques – Alexandra Lacouchie violons



C’est l’histoire d’une rencontre amicale et musicale au pays des pommes et des Limousines ! Alexandra et Anne proposent un bal autour du répertoire collecté en Limousin, avec toute une diversité de timbres et de danses… Des bourrées aux polkas, des sautières aux valses, elles vous invitent à partager ces musiques et ces danses grâce à la complicité et l’énergie de leur duo.

Dimanche 14 août | Concert-bal à partir de 21 h | Salle des fêtes

Daniel VACHERESSE
Daniel Vacheresse accordéon – Jean-Michel Dupupet guitare



Ce qui séduit chez Daniel Vacheresse, c’est la ressemblance avec sa musique. Comme lui, elle nous insuffle une énergie débordante de vie, de gaieté et d’émotion. S’il ferme les yeux en jouant, c’est qu’il écoute les secrets que lui souffle son accordéon...

Dimanche 14 août | Concert à 17h | Cinéma VOX

LE FIL D'ARIANE
Un fil tissé pour rassembler
Thomas Morin
violon, guitare – Laetitia Hours accordéon, chant – Clément Daniel violon, mandoline, chant – Antoine Sergent flûtes à bec, violoncelle – Tomy Jaunin percussions, chant – Alexandre Britsch contrebasse



Depuis plus de trois ans, le Fil d’Ariane réunit six musiciens autour d’un répertoire constitué de musique traditionnelle Tzigane, ainsi que d’autres emprunts à l’univers des Balkans, l’Italie, et la Grèce. Des compositions originales viennent s’ajouter à cet ensemble qui invite au partage et au voyage.
L’ensemble instrumental des deux violons, flûtes à bec, accordéon, mandoline, guitare, violoncelle, contrebasse et davul permet d’aborder ces différents styles avec une base commune. Réinterprétant la tradition avec une touche bien plus moderne, la force du Fil d’Ariane se révèle lors des concerts : puissance, énergie rock et richesse des interactions entre les six musiciens créent une ambiance intimiste, invitent le public à tisser ensemble le Fil qui rapproche spectateurs, danseurs et musiciens.
Un Fil pour rester unis, cette valeur est à la base de la création du groupe. Dans les cultures Tziganes et des Balkans, la musique est un élément fédérateur, indispensable à tout événement important. Le Fil d’Ariane perpétue cette tradition, faisant de chaque concert une occasion de partage.

Dimanche 14 août | Apéro-concert à 19 h30 | Cour des écoles

LA FEMME DU BOUC EMISSAIRE
Un concert dessiné
Thomas Ball
accordéon – Fabrice Vialatte saxophone soprane
Xavier Boutin dessinateur.



La femme du bouc émissaire c’est un trio accordéon, sax soprano, machinerie graphique qui propose un spectacle pluridisciplinaire mêlant à la musique peinture et court métrage : un concert dessiné en quelque sorte. Sa musique acoustique s’ancre dans la chaleur des bars, des bals de placettes par des valses un brin mélancoliques tout en exhalant des parfums d’Europe de l’Est. Lyrique et débridée.
C’est une musique qui se joue tout près. Là. Pour lier les gens. Chaleureuse et tendre. Fougueuse et insouciante. Evidente et recherchée. C’est une musique de voyage. Une bande son suggestive et imagée que les pinceaux animent en direct. Dans cet univers simple et épuré, l’histoire trouve alors toute son ampleur, celle des déambulations et des errances d’un personnage, sa valise et son chapeau. Il y est alors question d’errance, de danse, de solitude et de rencontre amoureuse. De vie.
Au début : En plus d’être musiciens et peintre, Fabrice est clown, Xavier funambule des pinceaux et Thomas tente de danser le tango. C’est sûrement ce goût de l’onirique qui les a fait s’inventer ensemble. C’est Sabri qui a fixé cette rêverie, à travers la réalisation d’un film “valse d’Ombelle” et aujourd’hui l’histoire de ce mélange, cette salade de morceaux de partitions de Jo Privat, de feuilles de papiers de soie encrées de Chine, de tourbillons de pellicules : “La Femme du bouc émissaire” est là. Vivante et incarnée.

Dimanche 14 août | Concert à 21h | Cinéma VOX

LES SUMOS TORRIDES
Quentin Gallemard accordéons – Romain Marchand guitare
Jonas Thin cornemuse du Centre



Les Sumos Torrides, c’est presque 300 kilos d’amitié, et encore plus de passion. Avec des influences allant de l’Irlande aux Pays de l’Est, en passant bien sûr par le Centre-France, nos trois rikishis sauront vous donner envie de danser. Accordéon, cornemuse et guitare se mêlent, se répondent, et fusionnent dans une alchimie détonante, faisant monter la température dans les salles et sur les parquets (ou autre). N’hésitez pas, prenez place au centre du cercle, et que le combat commence !

 Dimanche 14 août | Concert-bal à partir de 21h |
Salle des fêtes

LA DINGO BANDA



La DingoBanda c’est avant tout un concept entre camarades, âpres à la lampée et qui aiment trancher le lard et tomber la rondelle de saucisson. La musique n’est qu’un prétexte à ces rencontres entre humains “Bacchusiens”. Une fois par mois, la DingoBanda se retrouve à la tour de St-Sernin-du-Bois pour jouer ensemble. Le premier instrument qui a été pratiqué a été la glacière. Puis avec les années passées, la salle de répétition s’est équipée d’un frigo. La DingoBanda donne quelques concerts, à la demande. Les musiques sont des thèmes traditionnels repris sur des rythmes Africains et de Samba. L’esprit de la DingoBanda est de jouer “Carnaval Brésilien” ou bien “Bandas du Sud-Ouest de la France”.

 Dimanche 14 août | Apéro-concert de 11h30 à 12h30 |

Cour des écoles

LES MAUDITS FRANÇAIS
Musique et chansons du Québec & de Nouvelle-Ecosse
Olivier Chérès
violon, pieds
Gwenael Kivijer accordéon, chant, harmonica, bodhran
Josselin Arhiman piano



Le groupe s’est constitué il y a plus de trois ans avec le chanteur et accordéoniste Gwen Kivijer et le pianiste Josselin Arhiman auquels s’est joint ensuite le violoniste Olivier Chérès. Gwenal et Olivier sont des musiciens connus du “milieu” trad en France. Josselin, quant à lui, vient du jazz. Les Maudits Français développent un son original et authentique qui se veut respectueux de la tradition, sans pour autant nier les parcours atypiques des trois musiciens du groupe. Pour leur répertoire, quelques noms résonnent dans leurs têtes croisant plusieurs générations : Jos Bouchard, Alfred Montmarquette, Philippe Bruneau, Lisa Ornstein, Liette Renom, Denis Pépin, Jean Carignan, Aimé Gagnon, John Kimmel...

Lundi 15 août | Concert à 17h | Cinéma

THE FRÈRES MAUREL VARIETY SHOW
Les Frères Maurel en formule “famille nombreuse” !
Wilton (Romain Maurel)
chant, violon – Raphnin (Raphaël Maurel) accordéon électrodiatonique, cornet, chœurs – Clémo (Pierre-Yves Clémot) basse, wurlitzer, chœurs – Minou (Rémy Villeneuve) guitares, banjo – L’plombier (François Arbon) batterie, trombone.



Autour des chansons qui racontent le pays bricolé à la sueur du rêve, l’accordéon et la voix mènent un bal de haut voltage, qui court-circuite les bourrées triphasées dans leur dérivateur intérieur, branché sur une infatigable dynamo poétique. Fouiller dans les souvenances pour en barioler des couleurs nouvelles, voilà ce que font les Frères Maurel flanqués des Madargue Boys, le backing band le plus invraisemblable qui soit.  A cinq sur scène, ils repeignent les éléphants d’Auvergne en rose jambon, le temps d’un rock trip autour du Puy de Maugein et de son stratocratère, en hommage à “Léon”, premier punk des Combrailles.

 Lundi 15 août | Concert à 20h | Cour des écoles

LE CHAT QUI MIAULE
Raphaël “Raphn!n” Maurel accordéon diatonique
Rémy “Minou” Villeneuve musette béchonnet



Qui a dit que l’Auvergne et le Berry étaient des frères ennemis ?… Ils n’ont jamais été frères !
L’un digne héritier du son “Brayaud”, l’autre disciple du maître sonneur Willy Soulette, Raphnin et Minou se sont rencontrés lorsque Patrick Bouffard les a sollicités, en 2008, pour monter son nouveau trio. Petit à petit, une intense complicité s’est forgée entre eux, ayant en commun l’amour des bourrées sauvages, des marches de noces fleuries et des polkas qui vont à fond les ballons. En témoigne le premier prix du Jury et le prix du public qu’ils ont remportés au Concours des formations du festival “Le Son Continu”. Le son de la musette Béchonnet typique de basse-Auvergne, et celui de la “boufarelle” (accordéon diatonique) qui fut la star des bals clandestins, s’associent à merveille pour servir un répertoire “tout-terrain” qui part du Cantal pour monter jusqu’à Paris, en passant par la chaîne des Puys et en enjambant à grands pas frénétiques l’Allier, l’Indre, le Cher et la Loire...

Lundi 15 août | Concert 22h | Cour des écoles

Orchestre Alain Cyrille
Alain accordéon chromatique – Pascal clavier – Julien batterie, chant



Trois copains passionnés de musique et bal musette qui se réunissent pour vous faire danser toute la nuit ! Animations, repas, thés dansants et soirées privées etc. Ces musiciens bien connus de la région luzycoise nous font le plaisir d’animer la Fête de l’accordéon sous le rythme des pasos, valses, tangos et autres cha-chas !

Samedi 13 août | concert à 20h | Cour des écoles

LA BOURRÉE GANNATOISE



Entre les doux paysages du bocage bourbonnais et les plaines de la Limagne, à deux pas de la chaîne des volcans, Gannat aux portes occitanes est une véritable terre de transition partagée entre le pays d’Oil au nord et le pays d’Oc au sud. C’est là que Jean Roche a fondé en 1965, le groupe de la Bourrée Gannatoise qui compte aujourd’hui une section enfants et une section adultes. Préserver ce coin de terre qui l’a vu naître, ne pas gaspiller l’héritage qui lui échoit, mais au contraire le conserver au mieux, le rendre prospère, le faire connaître aux autres, voilà le but que s’est fixé la Bourrée Gannatoise.
Ambassadrice de la région Auvergne durant le Festival “Les Cultures du monde” de Gannat, cette troupe a franchi maintes fois les portes de l’Occitanie pour présenter sa musique et ses danses au-delà des frontières françaises. La Bourrée Gannatoise, mettant à profit la grande diversité culturelle des deux principales provinces qui environnent la ville de Gannat, présente un folklore à la fois riche et varié : celui du Bourbonnais au nord et celui de l’Auvergne plus au sud. Cette variété se retrouve dans la bourrée, l’une des plus anciennes danses du centre de la France : à trois temps en Auvergne, elle est vive et pleine d’entrain, et à deux temps dans le Bourbonnais, ses cadences sont plus douces en harmonie avec le tempérament des habitants. D’un village à l’autre, les costumes sont variés, le groupe met en lumière cette diversité vestimentaire en portant une dizaine de costumes différents de St Bonnet près Riom, d’Aurillac, du Mont-Dore, d’Issoire, de Gannat, de Châtel de Neuvre...
La musique : la vielle à roue est l’emblème de notre région, on trouve encore un luthier à Jenzat, qui fabrique cet instrument ; le violon, l’accordéon diatonique et la cornemuse font également partie du folklore en Auvergne.

Dimanche 14 août | Défilé à partir de 11h | Dans les rues de Luzy
 Dimanche 14 août | Démonstration de danses 15h à 17h |
Cour des écoles puis Rue des Remparts

ORCHESTRE GILLES PICHARD
Gilles Pichard accordéon chromatique



Depuis l’age de 6 ans, je suis tombé dans le monde de la musique. Après deux années de solfège, avant de toucher à l’instrument, j’ai commencé à jouer de la trompette, puis l’accordéon fut mon instrument principal et le restera.
Je suis maintenant accordéoniste et clavier professionnel avec de très nombreuses et très sérieuses références maintenant depuis 35 ans, sur une vingtaine de départements, dans l’animation de thés dansants. J’ai eu le privilège de travailler avec André Verchuren, Gilou (accordéoniste de Pierre Perret) et Gilles Pellegrini. C’est toujours avec le même plaisir que je mets mon dynamisme et ma passion à votre service.

Lundi 15 août | Bal musette 15h | Salle des fêtes

Ensemble MUSIQUE ET SAVEURS
Élèves de l’ÉCOLE EASMB




L’école d’enseignement artistique Sud-Morvan-Bazois est une association ayant pour vocation le développement de la pratique musicale, chorégraphique et théâtrale à travers l’enseignement avec des personnels qualifiés sur un large territoire rural. L’école initie et assure la formation des futurs amateurs aux pratiques artistiques et culturelles, conduisant chaque élève à une autonomie dans sa pratique à l’école ou à l’extérieur. L’enseignement dispensé est basé sur le choix privilégié de la pratique collective, élément fondamental de la formation.

Lundi 15 août | de 10h à12h30 | Cour des écoles

Stages d’accordéon diatonique

NIVEAU DÉBUTANT
L’Association “Pour l’Accordéon” organise cette année un stage d’initiation à l’accordéon diatonique, durant toute la semaine précédant la Fête de l’Accordéon. Les séances auront lieu dans les locaux de l’Ecole d’Enseignement Artistique du Sud-Morvan-Bazois (EEASMB). Inscriptions (à partir du 18 juillet jusqu’au 6 août) et renseignements au : 03 86 30 21 65.

Avec Maurice VAN TIEL

Le stage est ouvert aux enfants à partir de 7 ans et aux ados. Ils auront l’occasion de découvrir l’accordéon diatonique, de s’amuser à jouer quelques airs bien connus et de s’initier à la musique traditionnelle. Maurice van Tiel, enseignant en musique traditionnelle à l’EEASMB et au Conservatoire de l’Autunois, animera cette activité. L’Association souhaitant faciliter les inscriptions, le stage est gratuit et il est possible de louer des instruments sur place. Aucune participation ne pourra commencer en cours de stage.


Du 8 au 12 août | de 15h à 16h30 |
Ecole EASMB, 20, rue Ledru-Rollin LUZY


NIVEAU CONFIRMÉ
Avec Sébastien EGRELON

Sébastien découvre l’accordéon diatonique vers 14 ans, puis le violon et la vielle vers 17 ans. Toutes les musiques l’intéressent que ce soit la musique traditionnelle du Centre-France, mais également la musique Irlandaise qui lui a fait une forte impression à ses débuts. Travailleur perfectionniste et musicien curieux, il compose également... tant pour la vielle que pour l’accordéon diatonique.

Tarif 10 € – Réservation le jour du stage au point Info FDA à Luzy.



Dimanche 14 août | de 14h à 17h |
Salle rez-de-chaussée de la mairie de Luzy

STAGES DE DANSES

DANSE TANGO avec Josiane PROST

Programme : initiation au pas et premières figures, sur fond de musique tango et milonga. Possibilités de perfectionnement en fonction des danseurs.

Tarif : 4 euros – Réservation le jour du stage au point Info FDA à Luzy.








Samedi 13 août | de 14h30 à 16h30 | Salle des fêtes de Poil


DANSE DU MORVAN avec Sylvie COQUARD

Programme : Initiation à la polka, puis scottish et bourrée à 2 temps puis les danses à 3 temps : valse, bourrée du Morvan et mazurka puis danses collectives.

Tarif : 4 euros – Réservation le jour du stage au point Info FDA à Luzy.








 Dimanche 14 août • de 10h30 à 12h30 | Salle l’Esquisse de Luzy


DANSE IRLANDAISE avec Zsófi VARKONYI

Atelier d’initiation à la danse sean-nós (claquettes irlandaises de style ancien) avec Zsófi Várkonyi. Programme : acquisition du pas de base de reel appelé “timing step” et une demi-douzaine de ses variantes, pouvant s’enchaîner, et du pas de base de jig avec trois variantes. En cas de demande, possibilité de faire une séance parallèle pour les danseurs déjà initiés.

Tarif : 4 euros – Réservation le jour du stage au point Info FDA à Luzy.



Dimanche 14 août | de 14h30 à 16h30 | Salle des fêtes de Poil

BŒUFS À THÈME (dans les bars de la ville)  

Samedi 13 août de 16h à 18h
Bar de l’Eglise répertoire Auvergne
avec la participation de Gilles Desserprit et Jérôme Thomas

Café de la Gare répertoire Irlande
avec la participation de Pierre Banwarth

 Le Bistrot à Crêpes
répertoire “Musiques de Paris et du Monde”
avec la participation de Manu Maugain

Morwan Café / Kebab Maxido répertoire Morvan
avec la participation de l’Association Musicale d’Anost

PMU répertoire Chanson française
avec la participation de Christophe Gaudillat

Restaurant Les P’tits Clous répertoire Musette
avec la participation d’Alain Cyrille

EXPOSITION
Photographies, bandonéons & accordéons romantiques du XIXe siècle 



L’association “Pour l’Accordéon” et la mairie de la ville de Luzy accueillent, pour la troisième fois, une exposition de photos et d’instruments de musique appartenant à la collection privée d’Alain Millet.
Alain Millet présentera une série d’accordéons romantiques (période de 1829 à 1880) qui étaient destinés au XIXe siècle, à la noblesse et à la bourgeoisie Française, et furent exportés dans toute l’Europe, ainsi qu’une collection de bandonéons, des cousins germains de l’accordéon dont la fabrication s’est développée en Allemagne, à partir de 1850. Peu connus des Français, sauf par les amateurs de tango argentin, les bandonéons appartiennent depuis plus d’un siècle à la formation typique des orchestres de tango. La conceptualisation du 1er bandonéon bi-sonore est l’œuvre de M. Heinrich Band vers 1850, et il a remplacé l’orgue dans les églises luthériennes pauvres, avant de partir dans les bagages des immigrants européens, à destination de Buenos Aires.
Une série d’accordéons Dedenis diatoniques et chromatiques sera également exposée, retraçant l’évolution des modèles par ce célèbre fabriquant du début du XXe siècle. Une conférence sur l’histoire du bandonéon sera présentée par Alain sur le lieu de l’expo.

Dimanche 14 et lundi 15 août | Salle du tir à l’arc

Scènes ouvertes :

La Fête de l’accordéon possède trois scènes ouvertes dont une sonorisée.
Pour tous renseignements et inscriptions :
Pour tous renseignements et inscriptions :
Jean-Yves BORDET 06 72 81 99 14 ou e-mail

Espace lutherie :

Chaque année, nous accueillons des facteurs d’accordéon. Cet espace permet au grand public de découvrir l’instrument par la lutherie, aux accordéonistes d’approfondir leur connaissance de l’instrument.
Dimanche 14 et lundi 15 août | rue des Remparts.

Autres exposants :

Union des Groupes et Menetriers du Morvan, Maison du Développement Durable, facteurs d’accordéons et autres instruments, vêtements traditionnels...


Musique enregistrée (CD) :

Ventes de CD des artistes programmés à la consigne


EXPOSITION :

Exposition de photographies et d’instruments de musique
retraçant l’histoire du bandonéon
(collection privée d’Alain Millet)
salle du tir à l’arc (samedi et dimanche)


Programme condensé heure par heure (cliquez sur le lien)
Infos pratiques
(cliquez sur le lien)